La semaine économique et financière du 24 août

Le coin des épargnants

La bourse de Paris a raté la neuvième marche en reculant cette semaine de 1,32 % après huit semaines consécutives de hausse. Entre les prises de bénéfices et une rentrée plus chahutée que prévue. Le CAC 40 a terminé la semaine à 4069,47 points. Les volumes restent toujours très minces. Néanmoins, les échanges demeurent couleur d’août avec moins de 2 milliards d’euros.

Les signes de reprise ont généré une angoisse chez les investisseurs qui craignent une remontée des taux avec la fin progressive des mesures non-conventionnelles de la part de la FED. Le rendement à dix ans des emprunts d’État américain, l’échéance qui fait référence sur le marché de la dette publique, est revenu  à près de 3 %, à son plus haut niveau depuis plus de deux ans. Les valeurs financières sont de ce fait orientées à la baisse.

Actualité estivale

Les premiers chiffres de la saison confirment un été en demi-teinte. La fréquentation a été bonne sur Paris et dans les lieux touristiques réputés mais moyenne en Ile de France et en France rurale. Les dépenses de restauration sont plutôt orientées à la baisse ; en ce qui concerne celles liées à l’hébergement, des baisses de 10 % peuvent avoir été enregistrées sur certaines cotes. Les Français ont privilégié les déplacements chez les amis et les séjours de courte durée.

L’Espagne a battu des records d’accueil de touristes étrangers avec en juillet plus de 8 millions attirés par des prix tirés vers le bas par la crise.

La France a du mal à exploiter le filon touristique. L’Espagne qui a un PIB de 1.400 milliards  dégage un « chiffre d’affaires tourisme » de 60 milliards d’euros. Quand la France avec un PIB de 2.000 milliards d’euro enregistre un « CA tourisme » de 50 milliards d’euros.

Si la France accueille 83 millions de visiteurs, 12 millions sont en transit et 15 millions se rendent chez Disney.

Le tourisme progresse, en France, moins vite que le PIB. Le panier de dépenses par touriste est inférieur à celui enregistré en Italie, en Espagne ou aux Etats-Unis.

Impôts, le retour du débat

La France avec un taux de prélèvements obligatoires de 46,3 % du PIB est entrain de battre des records en la matière. L’année prochaine, ce taux pourrait atteindre 46,5 % du PIB. Jusqu’à maintenant l’effort de réduction du déficit public pèse essentiellement sur les ménages sous forme d’augmentation d’impôt. Au sein même de la gauche, le débat sur le niveau des prélèvements se développe. Certains considèrent que le tour de vis a été trop important. Le Gouvernement souligne que les majorations ont touché les contribuables aisés. Il n’en demeure pas moins que la France figure parmi les pays qui demandent le plus aux contribuables. La France aurait même pris la tête du classement établi par l’OCDE devant les pays d’Europe du Nord. La Commission européenne et l’OCDE ont demandé à la France une meilleure répartition de l’effort en matière de réduction du déficit public. Affaire à suivre…

A suivre…

Lundi 26 août, en France, il faudra suivre de près la réunion sur les retraites. Le premier ministre présente aux partenaires sociaux les grandes lignes de la réforme des retraites

Aux Etats-Unis, il faudra regarder les commandes de biens durables en juillet et l’enquête manufacturière de la Réserve fédérale de Dallas du mois d’août.

Mardi, en France, il faudra regarder les résultats de la commercialisation de logements neufs au deuxième trimestre. Et les permis de construire et mise en chantier de juillet. Un résultat sera suivi de près, celui du nombre de chômeurs du mois de juillet. En Allemagne, sera communiqué l’indice Ifo du climat des affaires d’août

Aux Etats-Unis, il faudra regarder l’indice S&P Case Shiller des prix immobiliers de juin et l’indice de confiance d’août, publié par le Conference Board.- Enquête manufacturière de la Réserve fédérale de Richemond du mois d’août.

Mercredi marquera en France le début de l’Université d’été du Medef à Jouy-en-Josas qui se déroulera jusqu’à vendredi.

Au Brésil, La banque centrale pourrait augmenter son taux directeur (Selic) de 50 points de base à 9%

Pour la Zone euro, il faudra suivre l’évolution des agrégats monétaires de juillet et aux Etats-Unis, les promesses de vente de logements de juillet.

Jeudi, il faudra analyser les résultats du commerce de détail de juillet au Japon. En France, il faudra suivre l’enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie et les services du mois d’août et les indicateurs de climat des affaires et de retournement conjoncturel du mois d’août ainsi que l’enquête de juillet sur les investissements dans l’industrie

En Espagne, sera communiquée l’estimation finale du PIB du deuxième trimestre.

En Allemagne, il faudra regarder le taux de chômage et le taux ‘inflation au mois d’août.

Aux Etats-Unis seront diffusées la deuxième estimation du PIB et la  première mesure des profits macroéconomiques du deuxième trimestre ainsi que les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine achevée le 23 août.

Vendredi, il faudra suivre au Japon le taux de chômage et le taux d’inflation ainsi que la production industrielle de juillet

Il faudra également suivre toujours au Japon les commandes de construction et mises en chantier de juillet

En Inde sera communiqué le taux de croissance du PIB au deuxième trimestre 2013

En Zone euro sera connu le taux de chômage de juillet et l’estimation rapide de l’inflation d’août ainsi que le l’indicateur du climat des affaires du mois d’août

Au Royaume-Uni, il faudra suivre l’indicateur avancé sur la confiance GfK des consommateurs d’août et l’évolution des agrégats monétaires en juillet.

En Espagne seront communiquées la balance courante de juin et la situation budgétaire de juillet.

En Italie, il faudra regarder le taux de chômage de juillet

Au Brésil sera attendu le taux de croissance du PIB du deuxième trimestre 2013.

Aux Etats-Unis, il faudra suivre les revenus personnels et consommation des ménages de juillet et l’indice des directeurs des achats de la région de Chicago pour le mois d’août ainsi que l’indice de confiance de l’Université du Michigan pour le mois d’août.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Les Rolling Stones débarquent en France et avec eux, c’est toute une entreprise qui arrive | Atlantico.fr po.st/VrqQOg via @po_st

Hausse de la CSG: "Les retraités doivent participer à l'effort national" rmc.bfmtv.com/mediaplayer/vi… via @RMCInfo