Chômage : octobre 2014 : quand cela ne veut pas….

Noir, c’est noir

30 000 demandeurs d’emploi au mois d’octobre

Que ce soit l’OCDE ou l’INSEE, nul ne voit une amélioration pour l’emploi en France à court terme en raison de l’inexistence de la croissance.

Le nombre de demandeurs d’emploi au mois d’octobre a atteint 3,460 contre 3 432 millions au mois de septembre dernier, en hausse de 0,8 %. Au mois d’octobre 2013, le nombre de demandeurs d’emploi était de 3,281 millions.

Toutes catégories cumulées, le nombre de demandeurs d’emploi s’élève à 5,822 millions en hausse de 0,4 %. En un an, la hausse est de 5,4 %.

A l’exception du mois d’août très particulier, depuis le début de l’année, le chômage a été en hausse ininterrompue. La France compte plus de 3 millions d’emploi depuis  27 mois.

L’ancienneté moyenne du chômage continue de progresser, + 2 jours au mois d’octobre. Elle atteint désormais 536 jours en progression de 31 jours sur un an.

Les deux régions où le chômage progresse le plus vite sur un an est Champagne Ardennes et la Corse avec une hausse respective de 15,4 % et 10,5 % (demandeurs d’emploi catégorie A). Les plus faibles augmentations sont enregistrées en Franche Comté (1,8 %) et en Midi-Pyrénées (+2,3 %). Le travail frontalier pour l’un et Airbus pour l’autre expliquent la bonne résistance de l’emploi dans ces deux régions.

Le Gouvernement se raccroche au pacte de responsabilité pour obtenir une amélioration du marché du travail ; or ses effets ne pourront se faire sentir qu’à compter de 2015 d’autant plus que l’entrée en œuvre est progressif et que les décisions des entreprises d’embaucher et d’investir dépendent également de l’évolution de la demande. L’OCDE estime que le chômage ne diminuera pas avant 2016.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Moral en baisse, épargne en hausse - étude INSEE sur le moral des ménages @phcrevel cercledelepargne.com/moral-en-baiss…

Philippe Crevel, économiste : «La situation de l'industrie #automobile française était compliquée avant même la cri… twitter.com/i/web/status/1… Retweeted by Philippe Crevel