Les territoires se spécialisent professionnellement

L’INSEE a publié une étude assez intéressante sur la répartition des emplois sur le territoire. L’institut économique note que l’emploi a tendance à se spécialiser par bassin d’emploi. Les services avec une forte concentration de cadres et de professions intellectuelles sont le propre des grands centres urbains. L’emploi industriel a tendance à diminuer et à se concentrer dans un nombre plus réduit de territoires.

Par ailleurs, entre 1999 et 2011, l’emploi en France a augmenté de 0,6 % par an. Les progressions les plus importantes se situent le long des façades atlantique et méditerranéenne, ainsi que dans les départements d’outre-mer. En revanche, l’emploi a reculé dans les zones plus industrielles ou peu denses allant des Ardennes au Limousin, ainsi qu’à la jonction des régions Centre, Basse-Normandie et Pays de la Loire. De manière générale, l’emploi dans les différentes zones a évolué davantage en fonction du dynamisme démographique, plutôt qu’en fonction du nombre initial d’habitants (et donc d’une main-d’œuvre potentielle). Par ailleurs, l’emploi a davantage progressé dans les zones urbaines à forte concentration de cadres et professions intellectuelles (+ 0,8 % par an en moyenne) ; il a évolué de manière plus ralentie dans les zones davantage ouvrières (+ 0,2 % par an en moyenne).

L’industrie est avant tout présente dans le Nord, dans l’Est et un peu en région Rhône Alpes. Les professions intellectuelles supérieures sont surreprésentées dans les capitales régionales, dans le Sud de la France et en Ile de France.

Lire la note de l’INSEE

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Livret A : nouveau record de collecte depuis neuf ans lesechos.fr/finance-marche…

Retour sur l'happy hour #CultureBranches du 17/09. Devant les négociateurs de branches, @phcrevel a démontré "Le ca… twitter.com/i/web/status/1… Retweeted by Philippe Crevel