Les Etats-Unis ont confirmé au troisième trimestre

30/10/2014, classé dans

Le PIB américain au 3ème trimestre augmente de  3,5 % en rythme annualisé contre 3 % attendu par le consensus.

Au 2ème trimestre, le PIB avait augmenté de  4,6% mais la performance sur six mois est la meilleure enregistrée depuis 2003. Pour mémoire, au 1er trimestre, le PIB avait reculé de 2,1 %.

Cette croissance s’explique

La reprise la consommation avec une progression de 1,8 % (c’est moins que les 2,5 % du trimestres précédents mais ce résultat s’inscrit dans un contexte de progression de la confiance des consommateurs qui serait, selon l’indice publié par le Conference Board, à son plus haut niveau depuis 7 ans.


La consommation a  été soutenue par les gains de pouvoir d’achat générés par la baisse des prix de l’essence (retombé aux alentours de 3$ soit 2,30 €) à son plus bas niveau depuis fin 2010.
Les dépenses publiques dans le secteur de la défense ont également porté la croissance avec une progression de  4,6 %  (plus forte hausse depuis le deuxième trimestre 2009

L’investissement des entreprises  a également joué un rôle positif : les dépenses d’équipement, de construction et de propriété intellectuelle ont progressé de 5,5 %, après une hausse de 9,3 % entre avril et juin.


La diminution du déficit commercial s’est établi à la fin août à  40,1 milliards de dollars (Quand les économistes tablaient sur 40,9 milliards) après 40,3 milliards (révisé) en juillet.


La construction résidentielle n’a progressé que de 1,8 %, très loin des 8,8 % enregistrés au deuxième trimestre.

Les exportations américaines ont progressé de 0,2% en août à 198,5 milliards de dollars, portées à la fois par les biens d’équipement, les produits de grande consommation et les fournitures industrielles.

Les importations ont parallèlement augmenté de 0,1% à 238,6 milliards de dollars. Les achats à l’étranger de produits pétroliers sont toutefois tombés à leur plus bas niveau depuis novembre 2010, grâce à l’essor continu de la production américaine, qui réduit fortement la dépendance du pays aux importations.

Les stocks des entreprises, après s’être gonflés au deuxième trimestre, ont baissé de 0,6 point entre juillet et septembre.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Le Coin des Epargnants du 19 septembre 2020 : quelques fissures dans la pierre cercledelepargne.com/le-coin-des-ep…

"100 Milliards € ont été épargnés par les français pendant le confinement...avec quelles conséquences ?" @phcreveltwitter.com/i/web/status/1… Retweeted by Philippe Crevel