Japon, ce n’est pas la fête… le déficit commercial s’accroît

22/10/2014, classé dans

Le Japon est un roi déchu. Autrefois, prince de l’exportations, aujourd’hui, le pays doit faire face à un déficit commercial croissant. Il s’est creusé en septembre à 1070 mds de yen. C’est la conséquence de l’augmentation des importations énergétique (depuis la fermeture des centrales nucléaires) et de la détérioration des termes de l’échange provoquée par l’affaiblissement du yen.Au sein des pouvoirs publics japonais, des tensions apparaissent sur le sujet de la dépréciation du yen.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone