Prévisions de la Commission de Bruxelles France et zone euro, rien ne va plus !

04/11/2014, classé dans

La Commission européenne a revu à la baisse mardi 4 novembre ses prévisions de croissance et d’inflation 2014 et 2015 pour la zone euro et les pays membres. Elle a confirmé que la situation économique et de l’emploi ne s’améliorait pas assez rapidement.

Dans ses prévisions économiques d’automne, l’exécutif communautaire a revu en baisse sa prévision de croissance pour la zone à 0,8% pour 2014 et 1,1% pour 2015 contre 1,2% et 1,7% respectivement il y a six mois. Pour 2016, la Commission prévoit une hausse de  1,7%.

L’inflation dans la zone euro ne devrait pas dépasser 0,5% cette année et 0,8% l’an prochain avant d’accélérer à 1,5% en 2016, restant sous l’objectif de 2% de la Banque centrale européenne. Au printemps, la CE tablait encore sur une inflation de 0,8% cette année et 1,2% en 2015.

Le chômage  devrait s’établir à 11,6% cette année et 11,3% l’année prochaine contre 11,8% et 11,4% attendus respectivement il y a six mois.

En ce qui concerne la France, la Commission européenne prévoit une hausse du déficit public pour 2015. Il devrait être de 4,4 % pour 2014 et de 4,5 % pour 2015. Sans mesure correctrice, il pourrait atteindre 4,7 % en 2016. La croissance serait de 0,3 % cette année et de 0,7 % en 2015. Elle pourrait atteindre 1,5 % en 2016 toujours selon la Commission de Bruxelles. La dette publique serait de 95,5 % en 2014, de 98,1 % fin 2015 et de 99,8 % en 2016. Le taux de chômage serait de 10,4 % en 2015 avant de reculer à 10,2 % en 2016.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone