L’euro recule comme monnaie de réserve

Selon la Banque de France, l’utilisation internationale de l’euro diminue. La part de l’euro dans les réserves de change mondiales a diminué de 0,9 point de pourcentage (à taux de change constants) en 2013 pour revenir à 24,4 %. Néanmoins avec le dollar, l’euro demeure la deuxième monnaie de réserve. Pour les marchés de titres de créance internationaux, la part de l’euro en tant que monnaie de financement international a diminué de 1,4 point de pourcentage (à taux de change constants) pour revenir à 25,3 %. Sur ce compartiment de marché, lapart de l’euro a fléchi parallèlement à celle du yen japonais et à celles des « autres » devises.
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Les prévisions de croissance sont revues à la baisse, et c'est inquiétant pour la suite du mandat de Macron huffingtonpost.fr/2018/06/15/les…

Rapport Annuel du COR : l’âge d’or des retraités touche-t-il à sa fin ? cercledelepargne.com/rapport-annuel…