Les besoins financiers des pays de l’OCDE restent élevés

02/04/2014, classé dans

. Les besoins d’emprunt nets des pays de l’OCDE devraient atteindre  1500 milliards de dollars en 2014 contre 2000 milliards USD en 2013, soit leur plus bas niveau depuis 2007. D’après la publication Sovereign Borrowing Outlook 2014, les besoins d’emprunt bruts s’établiront à 10 600 milliards USD en 2014, en recul par rapport aux 10 800 milliards enregistrés en 2013.

Selon l’OCDE, les États devront refinancer près de 29 % de l’encours de leur dette à long terme dans les trois prochaines années. La situation restera complexe pour la zone euro et plus globalement pour les pays du G7


>> Télécharger les données dans Excel

La dette négociable des administrations publiques devrait atteindre 77.1 % du PIB en 2014, soit une légère progression par rapport au niveau de 77 % atteint en 2013.Néanmoins, l’OCDE note une inflexion dans l’augmentation avec un ralentissement .

Bonne nouvelle pour les investisseurs, « l’OCDE n’a pas trouvé d’éléments attestant qu’il existerait une pénurie structurelle d’actifs souverains « sûrs ». Elle estime même qu’en fait, l’offre d’actifs de ce type a augmenté depuis le début de la crise : entre 2007 et 2014 en effet, l’encours d’emprunts d’État à long terme bénéficiant d’un triple A devrait avoir augmenté de plus de 6 000 milliards USD ».

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

L’épargne solidaire : près de 10 milliards d’euros en 2016 cercledelepargne.com/lepargne-solid…

Dépenses publiques, à la recherche des économies…. philippecrevel.fr/depenses-publi…