Le sombre mois de mai pour l’emploi en France

26/06/2014, classé dans

Avec un climat des affaires dégradé, une croissance en berne, les résultats du chômage du mois de mai ne pouvaient pas être bons d’autant plus que l’activité a été hachée par les jours fériés.

En effet, au mois de mai, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A progresse de 0,7 % et atteint le chiffre record de 3,388 millions soit +24 800.

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 5 020 200 en France métropolitaine fin mai 2014 (5 320 000 en France y compris Dom)

En rupture par rapport au début de l’année, le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans augmente de 2200. Cette augmentation marque la fin de la montée en puissance des emplois d’avenir.

Le chômage des plus de 50 ans continue sa progression avec une hausse de 0,8 % en mai et de 11,5 % sur un an.

C’est en Corse, en Ile de France et en Aquitaine que le chômage a augmenté le plus au mois sur un an. Il s’agit de régions qui avaient plutôt bien résisté à la crise qui sont, aujourd’hui, confrontées à la dégradation du marché du travail.

La politique en faveur de l’offre que le Gouvernement de Manuel Valls entend mettre en œuvre n’est pas entrée en vigueur. Il faudra attendre 2015 pour inverser réellement la tendance en matière de taux de marge et de compétitivité des entreprises. Il est donc fort peu probable que la situation de l’emploi s’améliore avant la fin de l’année. L’INSEE a dans ses dernières prévisions souligné qu’au mieux la France pouvait escompter une stabilisation de l’emploi à la fin de l’année.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

«J’ai été l’hôtesse de l’air des Rolling Stones». Par Anne Cazenave parismatch.com/Culture/Musiqu… via @Parismatch

Les sociétés corses en plein boom en matière de crédits ! cercledelepargne.com/societes-corse…