La France gagne 2 ans mais doit trouver 4 milliards d’euros

26/02/2015, classé dans

La décision de la Commission de Bruxelles de reporter le retour en-dessous de la barre des 3 % du PIB le déficit public français en 2017 ne constitue pas en soi une surprise. En effet, le climat est au compromis. Néanmoins, ce report est assorti d’une petite condition. Les pouvoirs publics doivent d’ici la din du premier semestre réalisé 4 milliards d’euros d’économie. L’équation semble délicate à réaliser car le Gouvernement s’est engagé à ne pas augmenter les impôts et à ne pas toucher aux dépenses liées à la sécurité et donc à l’armée. le Gouvernement pourra tabler sur des recettes supplémentaires générées par la croissance et devra faire preuve d’imagination. Il effectuera sans nul doute des opérations de régulation budgétaire en reportant certains investissements. Il peut également compter sur la baisse des taux d’intérêt qui réduit le montant du service de la dette.

La France gagne donc deux années et évite les sanctions. La Commission a préféré opter pour la prudence et éviter une guerre frontale avec un grand Etat européen. L’époque est plutôt au compromis. De toute façon, nul n’imaginait le passage du déficit de 4,3 à moins de 3 % en deux ans au risque de casser la fragile croissance. En revanche, le Président élu au mois de mai 2017 héritera d’un cadeau empoisonné.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Le Coin des Epargnants du 27 novembre 2020 : les actions en pleine forme cercledelepargne.com/le-coin-des-ep…

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositi… twitter.com/i/web/status/1…