2010 : les Français épargnent moins mais consomment

25/03/2011, classé dans

Après deux années de hausse, le taux d’épargne des ménages français a fléchi au cours de l’année 2010 pour atteindre 15,6 % du revenu disponible brut en fin d’année; Sur l’année, son taux est de 15,8 % contre 16,2 % en 2009. La chute concerne en premier lieu l’épargne financière qui est passée de 7 à 6,8 % et à 6,6 % au cours du dernier trimestre 2010.

Ces résultats confirment que les Français privilégient l’épargne de précaution et l’immobilier au détriment des placements longs comme l’assurance-vie.

Le pouvoir d’achat s’est accru en 2010 de 1,2 % contre 1,6 % en 2009 mais avec un net ralentissement en fin d’année du fait du retour de l’inflation et de l’augmentation des prix des matières premières et de l’énergie ainsi que des produits agricoles.

Cette érosion des gains de pouvoir d’achat a conduit les Français à réduire leur effort en matière d’épargne.

Les dépenses de consommation se sont accrus de 1,2 % en 2010 contre -0,6 % en 2009 avec une accélération en cours d’année permettant d’expliquer la révision à la hausse de la progression du PIB.

La croissance du PIB aura été de 1,5 % en 2010 après -2,5 % en 2009. L’année 2010 aura été marquée par un rebond au 1er et 2ème trimestre suivi d’u,e stagnation au 3ème avant une reprise au dernier.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone