Les Français et l’automobile est-ce le divorce final !

15/10/2014, classé dans

L’automobile n’a plus la cote. elle est un centre de coûts pour les ménages. Il y a un réel changement de rapport des Français vis-à-vis de la voiture. Autrefois symbole de la liberté, marqueur social, l’automobile est aujourd’hui connotée  négativement, source de pollution d’embouteillages. A Paris, mois d’un habitant sur deux a une voiture.  L’augmentation du prix du carburant, de l’assurance, de l’entretien dans les années 90 et jusqu’en 2008 ont contribué à ce divorce. Si depuis la crise, certains prix sont orientés à la baisse comme l’entretien, les frais d’assurance et de péages continuent à augmenter. En 2013, les ménages ont consacré 11 % de leur budget à des dépenses liées à l’automobile. Depuis 2008, ces dépenses baissent en volume. Les achats de voitures neuves déclinent depuis le déclenchement de la crise de 2008, sauf en 2009, première année du dispositif de prime à la casse. Les voitures diesel sont en perte de vitesse, mais restent majoritaires parmi les acquisitions. De même, les dépenses d’entretien se replient en volume depuis 2008 . En revanche, les autres dépenses liées à l’automobile (assurances, péages…) continuent de progresser. Les ménages vivant en zone rurale consacrent 11 points de plus à leur budget automobile que ceux de l’unité urbaine de Paris.

lire la note de l’INSEE

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions… twitter.com/i/web/status/1…