Le consommateur des temps modernes

07/04/2015, classé dans

La diffusion des outils numériques au sein de la population modifie en profondeur le rapport à la consommation. Cette évolution doit être croisée avec la relative stagnation du pouvoir d’achat de ces dernières années. Entre mutations techniques et contraintes financières se développent de nouveaux comportements. Le recours aux plateformes collaboratives tant pour acheter ou vendre que pour mettre ou récupérer un avis devient de plus en plus fréquent.

Selon les enquêtes du CRÉDOC, 38 % des Français ont acheté un produit d’occasion par Internet en 2012, contre 17 % en 2009. L’idée de vendre sur Internet un objet est partagée par un tiers de la population. 28 % des Français vendent des objets sur Internet. 10 % des Français sont passés par des plates-formes de location entre particuliers pour partir en vacances. Selon l’ADEME, 21 % de Français sont concernés par la pratique du co-voiturage en 2013, contre 18 % en 2011.

Si la volonté de changer le système de consommation n’est pas absent dans le recours aux sites collaboratifs, les Français n’en restent pas moins des paysans qui s’ignorent. Pour 67 % d’entre eux, ces pratiques permettent de réaliser des économies sou de gagner d’argent. C’est même pour 50 % le premier objectif. Pour 47 %, c’est la possibilité de nouer des relations (16 % des sondés le mettent en premier objectif). 30 % pensent contribuer à la protection de l’environnement, 25 % considèrent que ces pratiques permettent de rendre la vie meilleure et 15 % y voient une forme d’action locale. Les sites collaboratifs sont perçus comme un gigantesque marché de mise en relation directe.

La société collaborative ne se limite pas à des espaces commerciaux. Elle concerne également tous les sites de co-création et de partage d’information. L’échanges d’idées, de données concernent tous les domaines de la vie personnelle et professionnelle : bricolage, décoration, équipement  électronique, pratiques culturelles, santé, soutien psychologique, éducation des enfants, loisirs, sport,…

Aujourd’hui, parmi les dix sites internet les plus consultés en France, figurent deux plateformes marchandes (selon Médiamétrie) mais trois réseaux sociaux (65 millions de visiteurs uniques) et une encyclopédie libre et collaborative (22 millions).

27 % des internautes déclarent publier sur des sites sous forme de contributions sur les forums de discussion, sur les réseaux sociaux, sur les blogs… Deux tiers des Français s’intéressent aux contributions de leurs pairs. Les Français ne sont pas naïfs face aux informations véhiculées par Internet et les sites collaboratifs. Seulement 40 % ont  confiance dans les avis, notes, évaluations et commentaires émis par leurs pairs. Ce taux est de 57 % chez les jeunes et de 49 % chez les diplômés. De même, 61 % des Français interrogés soulignent que le principal problème des pratiques collaboratives, c’est l’autre (on ne sait pas à qui on a affaire).

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Le Coin des Epargnants du 19 septembre 2020 : quelques fissures dans la pierre cercledelepargne.com/le-coin-des-ep…

"100 Milliards € ont été épargnés par les français pendant le confinement...avec quelles conséquences ?" @phcreveltwitter.com/i/web/status/1… Retweeted by Philippe Crevel