Des sous des sous mais où sont-ils ?

18/01/2014, classé dans

Le Gouvernement a du admettre en présentant la situation budgétaire au 30 novembre que les recettes fiscales étaient plus faibles que prévu. La faute à la faiblesse de la croissance mais cette situation n’est-elle pas imputable justement à la hausse des prélèvements sociaux. Philippe Crevel tente de répondre à cette question dans le cadre d’une interview à Atlantico.fr.

Lire l’interview

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Sur la réforme des #retraites, pour @phcrevel, le souhait majoritaire des Français de simplifier le système se téle… twitter.com/i/web/status/1… Retweeted by Philippe Crevel

#InvestirDay | LT #ESG - #ISR : "Le point de base était l'épargne salariale. Ajd'hui ça se diffuse au-delà. Les val… twitter.com/i/web/status/1… Retweeted by Philippe Crevel

#InvestirDay | LT "Les obligations d'État ont un rendement très faible, voir négatif. Mais c'est le prix de la sécu… twitter.com/i/web/status/1… Retweeted by Philippe Crevel