Augmentation des impôts locaux : un contexte et une affaire de cycle

14/04/2015, classé dans

Avec le printemps, les impôts locaux sont à la hausse. De nombreuses communes annoncent des augmentations de taux dans le cadre de l’examen de leur budget primitif.

Cette augmentation est liée à

  • La baisse des dotations aux collectivités locales : -3,7 milliards d’euro en 2015;
  • La progression des dépenses générée notamment par le changement des rythmes scolaires et l’embauche de fonctionnaires (la fonction publique locale en progression de 4 % de 2009 à 2013);
  • Le début du mandat (les impôts augmentent les deux premières années pour se stabiliser par la suite). Les relèvements des impôts sont justifiés au nom de l’apurement de la gestion passée et par la nécessité de mettre en oeuvre les promesses électorales.

Les impôts locaux représentent 6 % du PIB soit plus de 123 milliards d’euros.

Il faut souligner que ces impôts devraient également augmenter du fait de la revalorisation des valeurs locatives, +0,9 % en 2015, soit plus vite que l’inflation.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ? atlantico.fr/node/3592537

#RencontresU2P Place à notre seconde table-ronde de la journée : quelles sont les conditions d'une reprise rapide e… twitter.com/i/web/status/1… Retweeted by Philippe Crevel