Philippe Crevel sur la radio suisse au sujet de Chypre

La Télévision Radio Suisse a interrogé Philippe Crevel sur les derniers développements de l’affaire chypriote.

La facture s’alourdit pour les épargnants fortunés qui ont placé leurs avoirs dans la plus grande banque de Chypre. Les détenteurs de gros dépôts à la « Bank of Cyprus » pourraient enregistrer des pertes allant jusqu’à 60%. C’est ce qu’a laissé entendre la banque centrale avant-hier. C’est bien plus que les 40% évoqués il y a une semaine lors de l’adoption du plan de sauvetage du secteur bancaire de l’île. Philippe Crevel est économiste et selon lui, ces nouvelles modifications sont malsaines.

Ecouter l’émission

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone