Philippe Crevel cité dans 20 Minutes.fr

29/03/2011, classé dans

Retrouver l’article sur 20 Minutes.fr

SONDAGE – Et ils sont favorables à une refonte du système de retraites…

«La réforme des retraites de 2010 n’a pas levé les inquiétudes des Français sur leur retraite.» Le constat de Jérôme Jaffré, directeur du Cecop (Centre d’études et de connaissances de l’opinion publique), est clair à la lecture du sondage commandé par l’association le Cercle des épargnants sur le thème «Les Français, l’épargne et la retraite».

Les Français interrogés sont 57% aujourd’hui à se dire «inquiets» au sujet de leur retraite, avec toutefois une amélioration par rapport au sondage 2010 (4% de moins). Surtout, la retraite devient l’un des premiers moteurs de l’épargne. Plus de 30% de sondés assurent que c’est la préparation de leur retraite qui les pousse à vouloir mettre de l’argent de côté, soit 5% de plus qu’en 2010.

Epargner pour la retraite, «quand c’est possible»

Cette volonté affichée se traduit pourtant peu dans les faits. Les Français sont moins nombreux à épargner régulièrement pour leur retraite en 2011 (16% l’ont fait), qu’en 2010 (19%), et beaucoup moins qu’en 2006 (22%).  Au contraire, les ils sont plus nombreux à répondre qu’ils épargnent «quand c’est possible» pour leur retraite (32% en 2011, contre 27% en 2010, et 22% en 2006). «Ce sont surtout les classes moyennes qui n’épargnent plus qu’au coup par coup pour leur retraite», précise Philippe Crevel, secrétaire général du Cercle des épargnants.

Les inquiétudes  des Français les rendent plus sévères avec la réforme de la retraite de 2010. Ils sont aujourd’hui autant à juger que le passage de l’âge légal de 60 à 62 ans était nécessaire (48%), qu’à juger qu’il ne l’était pas (48%). Un net changement, «alors qu’à l’approche de la réforme de 2010 une nette majorité de Français considérait que le report de l’âge légal de la retraite était nécessaire», précise les auteurs de l’étude. Au contraire, les sondés se prononcent largement (59%) pour une réforme systémique des retraites, qui s’adapte à la carrière de chacun et à l’espérance de vie  des catégories professionnelle.

Et pour vous? Est-ce une priorité d’épargner pour votre retraite? Y parvenez-vous?

Thibaut Schepman
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

#Arrco #Agirc Bien loin du déchainement médiatique de ces derniers jours, les négociations sur la #retraite des… twitter.com/i/web/status/9… Retweeted by Philippe Crevel

Toujours le calme plat sur le front de l’inflation cercledelepargne.com/toujours-calme…