Patrimoine de la France en 2011

22/01/2013, classé dans

Le patrimoine économique national de la France a atteint, fin 2011, 13 620 milliards d’euros en hausse de 5 % par rapport à 2010 . Il y a une nette décélération car en 2010 la progression avait été de 8,1 % Il représente environ 8 fois le PIB de la France. Cette évolution résulte de la moindre progression des terrains (+5,7 % contre + 8,3 %). Plus grave, le passif financier à l’égard du reste du monde s’accroît. La France s’endette plus à l’étranger qu’on lui emprunte. Le passif financier net a augmenté de 323 milliards d’euros.

le patrimoine des ménages a atteint 10 411 milliards d’euros en augmentation de 4,1 %, soit 7,9 fois le revenu disponible brut. 74 % de ce patrimoine est constitué d’actifs non financiers, essentiellement immobilier (70 %). Le patrimoine en terrains représente 1 3524 milliards d’euros. la progression pour cette composante n’a été que de 3,4 % contre 14,3 % en 2010. Le patrimoine logement s’est apprécié avec une hausse de 9,2 % en 2011 contre 4,5 % en 2010 et atteint 3 563 milliards d’euros. Le patrimoine non financier augmente de 6 % après 8,9 % en 2010.

Le patrimoine financier des ménages qui représente 26 % de leur patrimoine baisse de 0,8 % après une hausse de 5,9 % en 2010. le premier actif financier demeure l’assurance-vie avec 1430 milliards d’euros en progrès de 1,5 % contre 7,6 % en 2010. Les avoirs des ménages en OPCVM et actions diminuent de 7,6 % en 2011, année où le CAC 40 a baissé de 20,8 %. Les ménages détiennent 966 milliards d’euros de titres dont 494 milliards d’actions non cotées. En revanche, l’encours détenu sous forme de numéraire et de dépôts augmente de 5,8 % contre 3,3 % en 2010. Cet encours représente plus de 1200 milliards d’euros à fin 2011. L’endettement des ménages lié essentiellement à l’acquisition immobilière progresse plus lentement avec une hausse de 4,6 % contre 5,9 % en 2010.

Fin 2011, la valeur nette des sociétés non financières atteint 2076 milliards d’euros en augmentation de 16,3 % après 10,7 % en 2010. Les fonds propres des sociétés non financières diminuent de 1,6 % après une hausse de 7 % et représente 6,9 fois la valeur ajoutée contre 7,2 fois en 2010.

Le patrimoine des administrations du fait de l’endettement croissant n’en finit pas de se contracter avec une baise de 13,2 %. Le patrimoine des administrations est de 507 milliards d’euros soit 30 % du PIB. Le passif financier net est de -1256 milliards d’euros en dégradation de 13,2 %.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

En attendant mon papier sur ce sujet Les Stones, U2 : pourquoi les papys du rock cartonnent toujours po.st/5GMcjc via @LesEchos