Livret A :la chute est longue mais logique

16/07/2009, classé dans

De 4% en août 2008, le taux du Livret A est tombé à 2,5% en février, puis 1,75% en avril, ce qui a conduit à un net ralentissement de la collecte et même à une collecte négative en mai (retraits supérieurs aux dépôts). Le Gouvernement a opté pour un taux de 1,25 % au 1er août.

Selon le dispositif de calcul, ce taux aurait pu être abaissé à 0,25 %. Le mode de calcul prend en compte le taux d’inflation et des taux d’intérêt interbancaires.

Le Gouvernement a une quatrième fois dérogé à ce calcul. En effet, compte du caractère mythique, il était politiquement difficile de passer en-dessous de la barrière des 1 %.

Cette diminution qui sera perçue comme un geste négatif à l’encontre des épargnants doit être relativisé :
- le taux d’intérêt net (hors inflation) demeure positif

- le Livret A est un placement à court terme qui a vocation d’apporter de la sécurité et non du rendement.

L’épargne des Français est à plus de 66 % placée sur des produits à court terme. La baisse du taux de rendement du Livret A doit conduire à une repenser l’allocation de son épargne en fonction de ses priorités.

Le Livret A est un produit destiné à l’épargne de précaution. Pour obtenir de meilleurs rendements, il faut se tourner vers des produits moyen et long terme.

Avec un CAC à 3100 points, un retour sur le marché actions peut être envisagé. De même, il faut regarder avec attention les fonds euros des contrats d’assurance-vie qui offre actuellement du 4/5 %.

La baisse de 0,25 point devrait avoir peu d’impact sur le financement du logement social dont le problème est plus lié à la rareté du foncier.

L’évolution du taux du Livret A dépend de celle de l’inflation et des taux interbancaires. Nous sommes actuellement arrivé à un plancher en ce qui concerne la récession. Le processus de désinflation qui est engagé depuis plus d’un an devrait arriver à son terme. Les banques centrales qui veulent éviter à tout prix le développement de tentations inflationnistes devraient relever leurs taux d’intervention dès que la croissance refera surface, soit à partir du quatrième trimestre.

De ce fait, le taux du Livret A a certainement atteint un plancher à 0,25 point près.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone