Lettonie, le 18ème élément de la zone euro !

27/12/2013, classé dans

Malgré la crise, malgré le problème des dettes souveraines, la zone euro continue tisser sa toile en intégrant un 18ème Etat avec l’entrée au 1er janvier 2014 de la Lettonie. Cette intégration aurait du intervenir en 2008 mais a été différé du fait des problèmes économiques rencontrées par ce pays peuplé de 2,2 millions d’habitants. Après une politique d’assainissement des finances publiques et une récession violente en 2008 et 2009 aboutissant à une contraction d’un quart du PIB, la population semble douter de l’euro qui, selon les derniers sondages, ne recueille que 20 % d’opinion favorable.

La Lettonie fera figure de bon élève de la zone euro avec  une hausse annuelle de son PIB de plus de 5% en 2011 et 2012,. En 2013, la hausse devrait être de 4 %. Le taux d’inflation devrait se situer autour de 0,3 % cette année. Le taux de chômage est en recul. Il est passé de 13% au premier trimestre 2013  à 11,8% au troisième trimestre. Il pourrait revenir à 10 % et être ainsi dans la moyenne de la zone euro au cours de l’année 2014.  Certains secteurs font état de pénurie de main d’œuvre qualifiée, même si le rythme de progression des salaires en général (+4,5 à 5%) paraît en ligne  avec les gains de productivité, d’où une stabilité des coûts unitaires de main d’œuvre.

La Lettonie a réglé en grande partie ses problèmes de finances publiques. Le déficit des administrations publiques devrait atteindre  1,3% en 2013, soit le même niveau  que celui de 2012. En 2010 le déficit public de la Lettonie était de 8,1%.

Pour 2014, le déficit devrait se situer autour de 0,9 % du PIB . La dette publique s’élève à 42,5% du PIB en 2013, contre 9% avant 2008. Les banques Lettones respectent les conditions fixées par la BCE en matière de ratio de solvabilité.

La Lettonie suit l’Estonie qui a intégré la zone euro en 2011. La Lituanie qui n’avait pas été retenue en 2007 pourrait en 2014 représenter sa candidature à la zone euro.

La Lettonie est avant tout un pays de services qui représentent 70 % de son PIB contre 26 % pour l’industrie et 4 % pour l’agriculture.

Les principales industries concernent les secteurs des

  • fibres synthétiques
  • machines agricoles
  • engrais
  • radios
  • produits électroniques
  • produits pharmaceutiques
  • aliments transformés
  • textiles
  • bois.

La Lettonie exportent essentiellement des

  • produits alimentaires
  • bois et produits du bois
  • métaux
  • minéraux
  • machines et équipement
  • textiles

Les relations avec la France sont assez faibles. La France est le 15ème client de la Lettonie et son 13ème fournisseur. La France exporte essentiellement des produits agro-alimentaires des biens d’équipement. La Lettonie qui est une voie de passage entre l’Est et l’Ouest fournit  à la France des produits pétroliers, des produits raffinés, des produits agro-alimentaires, des parfums…

La Lettonie commerce essentiellement avec ses voisins baltes, Estonie et Lituanie ainsi qu’avec l’Allemagne et la Russie.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone