Les ménages réduisent leurs flux financiers

25/04/2014, classé dans

Au cours du quatrième trimestre de l’année 2013, les ménages ont diminué  leurs flux de placements financiers en particulier sur les dépôts à vue et l’assurance-vie. Sur l’ensemble de l’année 2013, les placements financiers des ménages reviennent à 71 milliards, après 87 milliard en 2012. En légère progression sur le début d’année, le flux net des emprunts bancaires retombe un peu au quatrième trimestre. Sur l’ensemble de l’année, il est quasiment stationnaire par rapport à 2012.

Du fait de la stagnation du pouvoir d’achat, les ménages ont été contraints d’effectuer des arbitrages au détriment de l’épargne financière. Si le taux d’épargne ne baisse pas, cela est du à l’importance du remboursement du capital des emprunts immobiliers et du réemploi des produits financiers.

En 2013, les livrets d’épargne sont en fort recul en 2013 ; en revanche l’épargne logement reprend quelques couleurs. L’assurance-vie qui avait souffert en 2012 a repris quelques couleurs en 2013. Malgré la hausse de la bourse, les ménages ne sont pas retournés sur les actions cotées.

Lire la note de la Banque de France

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Le Coin des épargnants du 22 septembre 2017 | Lorello lorelloecodata.com/le-coin-des-ep…

Le Coin de l’Agenda économique et financier du 24 septembre au 1er octobre | Lorello lorelloecodata.com/le-coib-de-lag…

Le taux d’épargne en hausse à 14,5 % du revenu disponible brut au 2e trimestre cercledelepargne.com/taux-depargne-…