Les ménages épargnent moins

31/03/2014, classé dans

Pour maintenir leur niveau de consommation, les ménages ont réduit leur effort d’épargne, le taux d’épargne est, en effet, passé de 15,7 à 15,2 % du revenu disponible brut en fin d’année. Il faut noter qu’a  quatrième trimestre, la consommation des ménages en valeur avait augmenté de  0,5 % après +0,1 % au 3ème trimestre. Cette augmentation a été supérieure à celle des revenus obligeant les ménages de puiser dans leur épargne. Il faut noter que l’effort d’épargne tend à se réduire car le taux est gonflé par le montant des intérêts capitalisés qui sont considérés comme un flux d’épargne.

RDB et ratios des comptes des ménages
variations t/t-1, en %, données CVS-CJO
* uc : unité de consommation
2013 T1 2013 T2 2013 T3 2013 T4 2012 2013
RDB 1,3 0,4 -0,1 -0,1 0,9 0,9
RDB (pouvoir d’achat) 1,0 0,5 -0,2 -0,2 -0,9 0,3
RDB par uc* (pouvoir d’achat) 0,8 0,3 -0,4 -0,4 -1,5 -0,3
RDB ajusté (pouvoir d’achat) 0,8 0,5 -0,1 -0,1 -0,4 0,6
Taux d’épargne (niveau) 15,7 15,9 15,7 15,2 15,6 15,6
Taux d’épargne finan- cière (niveau) 6,5 6,9 6,8 6,2 6,2 6,6
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone