Les Français entre cigales et Fourmis

21/08/2013, classé dans

Les Français entre cigales et fourmis

Les Français sont encore hésitants. Ils continuent d’épargner sur leur livret A mais moins qu’auparavant. La légère amélioration du moral avec quelques signes positifs en matière de croissance pourraient les inciter à réduire l’épargne de précaution. Pour le moment, il n’y a pas de réel changement de comportement mais une inflexion au regard. En 2012, les Français broyaient du noir et la crise de la zone euro avait transformé le Livret A en valeur refuge. Aujourd’hui, ce n’est pas l’euphorie mais la consommation retrouve grâce aux yeux des ménages.

En effet, la collecte du Livret A et du Livret de Développement Durable au titre du mois de juillet 2013 est positive avec +1,23 milliard d’euros. Cette collecte est inférieure à celle de juillet 2012 où elle avait été de 2,56 milliards d’euros.

Le mois de juillet est en règle générale un bon mois pour l’épargne du fait que les Français ont réglé leurs dépenses d’impôt (deuxième tiers) et que les dépenses liées aux vacances sont payées en partie au printemps.La baisse enregistrée entre juillet 2012 et juillet 2013 s’explique par le teasing réalisé sur la réduction du taux qui est devenue effective au 1er août et par la volonté des Français de maintenir leur niveau de consommation comme l’a prouvé les résultats de la croissance du deuxième trimestre. De ce fait, les Français réduisent légèrement leur effort d’épargne. Le Gouvernement table par ailleurs sur une baisse du taux d’épargne pour obtenir un regain de croissance au second semestre.

En juillet, le livret de développement durable a enregistré une collecte supérieure à celle du Livret A, 0,85 cotre 0,38. Les ménages français utilisent de plus en plus le LDD comme l’annexe de leur compte courant. En effet, les ménages ont souvent leur LDD dans la même banque que leur compte courant quand le Livret A est essentiellement détenu par les Caisses d’Epargne et la Banque Postale.

Néanmoins, il faut souligner que sur les sept premiers mois de l’année, la collecte a atteint 22,81 milliards d’euros faisant de 2013 un bon cru pour l’épargne réglementée.

Avec la baisse du taux, il est fort probable que la collecte soit faiblement positive dans les prochains mois. Le relèvement du plafond devrait jouer un rôle marginale. Le dernier qui est intervenu en février (passage de 19 125 à 22 950 euros) a eu un moindre effet que celui de 2012. L’augmentation de la CSG et les éventuelles mesures qui pourraient frapper les retraités qui sont des épargnants pouraient également inciter les ménages à réduire dans les prochains mois leur effort d’épargne.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Pourquoi vos placements vous rapportent moins que vous ne le pensez... boursorama.com/actualites/pou… via @Boursorama

LE CERCLE DE L'EPARGNE : Le Mensuel du Cercle de l'Epargne N°38 de juin 201... cercledelepargne.blogspot.com/2017/06/le-men…

Le Mensuel N°38 du Cercle de l’Epargne : juin 2017 philippecrevel.fr/le-mensuel-n34…