Les âges de départ à la retraite

16/06/2009, classé dans

Le retour sur le devant de la scène de la question de l’âge de départ à la retraite ne doit pas nous faire oublier qu’il n’y a pas, en la matière, pas un âge mais plusieurs âges rentrant en jeu pour partir à la retraite.

Ainsi, il y a l’âge réel de départ à la retraite, l’âge à partir duquel on ne travaille plus et à partir duquel on perçoit une pension. En 2008, les Français sont partis à la retraite, en moyenne à 61,03 ans contre 60,91 ans en 2007. Néanmoins, de très nombreux actifs prennent leur retraite avant 60 ans (préretraite, retraite anticipée, dispense de recherche d’emploi, régimes spéciaux). Seulement 49 % des Français sont encore actifs après 59 ans.

L’âge réel de départ à la retraite est de 53,8 ans à la RATP, de 58,5 ans pour les fonctionnaires de l’Etat, de 61,1 ans pour les salariés su privé et de 65 ans pour les avocats.

L’âge légal de départ à la retraite qui est fixé depuis 1982 renvoie à la notion de l’âge à partir duquel un actif peut prendre de sa propre initiative sa retraite ce qui ne signifie pas qu’il obtiendra une retraite à taux plein. Sa retraite sera calculée en fonction des droits accumulés durant sa période d’activité. Pour obtenir la retraite à taux plein sans condition de droits, il faut avoir 65 ans.

Enfin, depuis le 1er janvier 2009, tout salarié ne peut pas être mis d’office à la retraite jusqu’à 70 ans. Si un employeur souhaite se séparer d’un salarié de plus de 65 ans, il faut qu’il passe par un licenciement. Cette barrière fixée à 70 ans est certainement illégale car elle constitue une discrimination en fonction de l’âge.

De nombreux pays ne disposent pas d’âge légal de départ à la retraite. Ils retiennent simplement des âges permettant de partir avec une retraite à taux plein sans décote.

En moyenne, l’âge de la retraite sein de l’OCDE est aujourd’hui de 65 ans. Plusieurs pays ont prévu de la porter progressivement à 67 voire 69 ans.

En Australie, l’âge de la retraite a été reculé de 60 à 65 ans. En Autriche, il est en voie de passer de 62 à 65 ans. En Corée, il a été relevé de 60 à 65 ans. Au Danemark, un système de relèvement progressif de 65 à 67 ans a été adopté. En Grèce, il est porté de 58 à 65 ans. En Hongrie, il a été fixé à 62 ans tout comme en Italie. Au Japon, l’âge a été fixé à 65 ans tout comme en Nouvelle Zélande et au Portugal. En République Slovaque, l’âge a été relevé à 62 ans ; en république Tchèque à 63 ans. Au Royaume-Uni, l’âge d’éligibilité des droits est de 65 ans. En Turquie, l’âge de la retraite est de 65 ans. En Norvège, en Islande et aux Etats-Unis, l’âge de la retraite est fixé à 67 ans. La France avec son âge fixé à 60 ans est le pays où l’âge est le plus bas.

Si le Gouvernement décidait de fixer la retraite à 62 ans, cette mesure génèrerait une économie de près de 7 milliards d’euros (6,6 milliards d’euros). Selon le dernier sondage du Cercle des Epargnants, une majorité de Français n’était pas opposée à travailler jusqu’à 62 ans ce qui constituait une inflexion par rapport aux précédents résultats.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Philippe Manœuvre : « Je suis fasciné par l’arrogance de mauvais garçons des Rolling Stones » lemonde.fr/the-rolling-st…

"It’s the economy stupid !" : voilà comment Angela Merkel s’apprête à être réélue dans un fauteuil | po.st/jGPrI8 via @po_st

Pourquoi les Français préfèrent laisser leur argent sur leur compte courant po.st/Znc9Yv via @LesEchos