L’épargne salariale : une belle année mais attention à 2013

22/05/2013, classé dans

2012 sera-t-elle une année charnière avec un résultat en trompe l’œil. En effet, l’année dernière, l’épargne salariale a enregistré une hausse de 11 % avec un encours de 94,6 milliards d’euros contre 85,3 milliards d’euros en 2011. Cette hausse est en grande partie imputable à la reprise de la bourse après la sombre année 2011.

L’année dernière, les versements sur les dispositifs d’épargne salariale a été de 11,3 milliards d’euros en rempli de 10 % par rapport à 2011. 3,8 milliards d’euros l’ont été au titre de la participation et 3,1 milliards d’euros au titre de l’intéressement. Par ailleurs, les salariés ont versé à titre volontaire 2,4 milliards d’euros et les entreprises ont abondé à hauteur de 2 milliards d’euros.

Les salariés ont effectué pour 10,8 milliards d’euros de rachats donnant lieu à une collecte nette de 500 millions d’euros.

Par ailleurs, le PERCO a bénéficié de 1,3 milliards d’euros en versements nets du fait du dispositif du fléchage de 50 % de la participation; en revanche, les plans d’épargne entreprise ont connu une décollecte de 670 millions d’euros.

Au 31 décembre 2012, 270 000 entreprises disposent d’un PEE contre 260 000 en 2011 et 128 000 en 2004. 12 millions de salariés ont un compte d’épargne salariale soit un peu plus d’un salarié sur deux (la France compte 23 millions de salariés mais il faut tenir compte de la fonction publique).

Les fonds solidaires continuent de progresser avec un actif de 2,6 milliards d’euros en progression de 50 % en un an. Les fonds dits ISR enregistrent un beau succès avec une hausse de 43 % en atteignant 14,6 milliards d’euros.

2013 sera marquée par la hausse du forfait social intervenue au second semestre 2012 et qui conduit des entreprises à réduire leur enveloppe d’épargne salariale. La crise devrait également peser sur les résultats des entreprises et pourraient conduire à une minoration de l’épargne salariale cette année. Par ailleurs, le déblocage devrait favoriser la décollecte à compter du 1er juillet. La bonne tenue de la bourse sur le premier semestre devrait atténuer les effets de la décollecte en majorant l’encours.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Le Coin des Epargnants du 18 novembre 2017 | Lorello lorelloecodata.com/le-coin-des-ep…

L’agenda économique du 18 au 25 novembre 2017 | Lorello lorelloecodata.com/lagenda-econom…

#Arrco #Agirc Bien loin du déchainement médiatique de ces derniers jours, les négociations sur la #retraite des… twitter.com/i/web/status/9… Retweeted by Philippe Crevel