Le taux de chômage à 12 % au mois de janvier en zone euro

28/02/2014, classé dans

L’amélioration conjoncturelle qui a débuté au milieu de l’année 2013 ne se traduit pas encore par une baisse sensible du chômage. Le taux de chômage de la zone euro était de 12 % au mois de janvier. La France se situe en-dessous de la moyenne avec un taux de 10,9 %. Il est à noter que le taux de chômage de la France est peut être réduit par le fait que le poids de la fonction publique. Le taux de chômage ramené à la population active privée est de 13 %. La France compte 28 millions d’actifs auxquels il faut retrancher 5 millions de fonctionnaires.

Au sein de la zone euro, le taux de chômage est stable depuis le mois d’octobre.  Dans l’Union européenne , le taux de chômage est de 10,8% au mois de  janvier également  stable depuis octobre 2013. . Le taux de chômage était de 11,0% en janvier 2013.
Au sein de l’Union au mois de janvier 2014, 26,231 millions d’hommes et de femmes étaient au chômage dans l’Union européenne dont 19,175 millions dans la zone euro. Par rapport à décembre 2013, le nombre de chômeurs a augmenté de 17 000 tant dans l’UE28 que dans la zone euro. Comparé à janvier 2013, le chômage a baissé de 449 000 personnes dans l’Union européenne  et de 67 000 dans la zone euro.
Parmi les États membres, les taux de chômage les plus faibles ont été enregistrés en Autriche (4,9%), en Allemagne (5,0%) ainsi qu’au Luxembourg (6,1%), et les plus élevés en Grèce (28,0% en novembre 2013) et en Espagne (25,8%). Sur un an, le taux de chômage a augmenté dans treize États membres, a baissé dans treize autres et est resté
stable en Autriche et en Slovénie. Les plus fortes hausses ont été enregistrées à Chypre (de 14,4% à 16,8%), en Grèce (de 26,3% à 28,0% entre novembre 2012 et novembre 2013), en Croatie (de 17,4% à 18,8%), en Italie (de 11,8% à 12,9%) et aux Pays-Bas (de 6,0% à 7,1%). Les baisses les plus marquées ont quant à elles été observées en Lettonie (de 14,3% à 11,5% entre les quatrièmes trimestres 2012 et 2013), au Portugal (de 17,6% à 15,3%), en Hongrie (de 11,1% à 8,8% entre décembre 2012 et décembre 2013), en Irlande (de 13,8% à 11,9%) et en Lituanie (de 12,8% à 11,3%).
En janvier 2014, le taux de chômage aux États-Unis s’est établi à 6,6%, en baisse par rapport aux taux de 6,7% de décembre 2013 et de 7,9% de janvier 2013. Dans la zone euro1 (ZE18), le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 12,0% en janvier 2014, stable depuis octobre 20134. Il se situait également à 12,0% en janvier 2013. Dans l’UE28, le taux de chômage s’est établi à 10,8% en janvier 2014, stable depuis octobre 20134. Il se situait à 11,0% en janvier 2013. Ces chiffres sont publiés par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Eurostat estime qu’en janvier 2014, 26,231 millions d’hommes et de femmes étaient au chômage dans l’UE28, dont 19,175 millions dans la zone euro. Par rapport à décembre 2013, le nombre de chômeurs a augmenté de 17 000 tant dans l’UE28 que dans la zone euro. Comparé à janvier 2013, le chômage a baissé de 449 000 personnes dans l’UE28 et de 67 000 dans la zone euro. États membres Parmi les États membres, les taux de chômage les plus faibles ont été enregistrés en Autriche (4,9%), en Allemagne (5,0%) ainsi qu’au Luxembourg (6,1%), et les plus élevés en Grèce (28,0% en novembre 2013) et en Espagne (25,8%). Sur un an, le taux de chômage a augmenté dans treize États membres, a baissé dans treize autres et est resté stable en Autriche et en Slovénie. Les plus fortes hausses ont été enregistrées à Chypre (de 14,4% à 16,8%), en Grèce (de 26,3% à 28,0% entre novembre 2012 et novembre 2013), en Croatie (de 17,4% à 18,8%), en Italie (de 11,8% à 12,9%) et aux Pays-Bas (de 6,0% à 7,1%). Les baisses les plus marquées ont quant à elles été observées en Lettonie (de 14,3% à 11,5% entre les quatrièmes trimestres 2012 et 2013), au Portugal (de 17,6% à 15,3%), en Hongrie (de 11,1% à 8,8% entre décembre 2012 et décembre 2013), en Irlande (de 13,8% à 11,9%) et en Lituanie (de 12,8% à 11,3%). En janvier 2014, le taux de chômage aux États-Unis s’est établi à 6,6%, en baisse par rapport aux taux de 6,7% de décembre 2013 et de 7,9% de janvier 2013.

Lire la note d’Eurostat

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone