Le Livret A et le LDD inaugurent positivement l’année avec une collecte de 2,2 milliards d’euros

21/02/2014, classé dans

Après une petite collecte positive au mois de décembre, 730 millions, le Livret A et le Livret de Développement Durable ont continué sur leur lancée avec un résultat positif de 2,2 milliards d’euros au mois de janvier 2014. La collecte du Livret A a été de 1,6 milliard d’euros et de 0,59 milliard d’euros pour le LDD. Au mois de décembre dernier, la collecte avait été positive de 350 millions pour le Livret A et de 380 millions d’euros pour le LDD.

L’encours total sur les deux produits atteint ainsi + 369,4 milliards d’euros au 31 janvier. L’encours du Livret A est de 267,8 milliards d’euros et celui du LDD est de 101,6 milliards d’euros.

Les Français, en ce début d’année, restent assez prudents, le faible engouement des soldes en a été la preuve. Ils gèrent leur épargne de précaution de plus en plus en relation avec leurs comptes courants. En ce début d’année, les Français ont décidé de reconstituer leur épargne de précaution avec cette collecte positive.

Après deux années exceptionnelles en 2012 et 2013 marquées par une collecte positive de plus de 68 milliards d’euros générée par le relèvement des plafonds, un retour à la normale prend néanmoins forme. La collecte retrouve des valeurs assez classiques et fluctue en fonction du taux de rendements et des besoins des Français pour maintenir leur niveau de consommation.

Les résultats du mois de janvier 2014 sont sans comparaison avec ceux du mois de janvier 2013, les deux livrets avaient alors enregistré une collecte positive de plus de 10 milliards d’euros, collecte exceptionnelle générée par le relèvement du plafond et qui était intervenue avant la baisse du 1er février 2013 du taux de 2,25 à 1,75 % avant celle du mois d’août à 1,25 %.

Depuis la fin de l’année 2012, le Gouvernement a également modifié profondément sa politique et sa communication sur l’épargne. Après avoir insisté sur la nécessité de développer l’épargne réglementée pour soutenir le logement, la BPI, il a mis l’accent sur l’épargne longue et le financement des entreprises avec la création du PEA-PME et deux nouveaux contrats d’assurance-vie « eurocroissance » et « « Vie génération ». Le Gouvernement avait, en 2013, par ailleurs espéré que les Français puisent dans leur épargne pour soutenir la consommation. Il n’a été qu’à moitié entendu, il y a eu certes une décollecte durant trois mois consécutifs du LDD et du Livret A mais sans que cela ne se ressente réellement sur le taux d’épargne qui était de 15,7 % à la fin de l’année 2013.

La question de la baisse du taux du Livret A se reposera au mois d’août d’autant plus que l’inflation reste faible à 0,7 % en rythme annuel et a reculé de 0,6 % au mois de janvier malgré la hausse de la TVA. En appliquant les règles en vigueur, le taux du Livret A devrait être de 1 %.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone