L’augmentation du chômage : quel coût social et quel coût économique ?

Philippe Crevel a répondu aux questions de la rédaction d’Atlantico au sujet des conséquences économiques du fort taux de chômage en France. Manque à gagner en termes de croissance, en terme de recettes publiques, de financement pour les dépenses sociales et en particulier de retraite…

Lire l’interview croisé avec d’autres économistes

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Philippe Manœuvre : « Je suis fasciné par l’arrogance de mauvais garçons des Rolling Stones » lemonde.fr/the-rolling-st…

"It’s the economy stupid !" : voilà comment Angela Merkel s’apprête à être réélue dans un fauteuil | po.st/jGPrI8 via @po_st

Pourquoi les Français préfèrent laisser leur argent sur leur compte courant po.st/Znc9Yv via @LesEchos