L’assurance-vie résiste au pessimisme ambiant au mois d’avril

26/05/2014, classé dans

La collecte nette de l’assurance-vie a été positive pour le quatrième mois consécutif avec un solde de + 2,1 milliards d’euros en avril  contre 2,4 milliards d’euros au mois de mars. Sur les huit derniers mois, la collecte n’a été négative qu’au mois de décembre.

Ce bon résultat est imputable à la bonne tenue des cotisations qui sont supérieures à 11 milliards d’euros et à la modération des prestations qui demeurent inférieures à 10 milliards d’euros (9,3 milliards d’euros au mois d’avril).

En cumul depuis le début de l’année, les cotisations atteignent près de 45 milliards d’euros. Elles sont stables par rapport à la même période de l’année précédente. En cumul, depuis le début de l’année, le montant des prestations (36,7 milliards d’euros) est en progression de 1 %. Par rapport à 2013, la baisse est sensible marquant le retour de confiance des épargnants en faveur de l’assurance-vie. Par ailleurs, la moindre attraction de l’immobilier explique cette évolution. Les épargnants conservent leur épargne sur leurs contrats et acquièrent moins de biens immobiliers.

Au niveau des supports de placement, le rééquilibrage en faveur des unités de compte se poursuit. Sur quatre mois, les versements sur les supports « unités de compte » progressent de 13 % et atteignent 6,8 milliards d’euros contre 38 milliards d’euros pour les supports « euros » qui sont en recul de 1 %. La part des supports « unités de compte » dans l’ensemble des cotisations est de 15 % à fin avril 2014. Ce taux est néanmoins relativement stable sur longue période. Il n’en demeure pas moins que les ménages commencent à revenir tout doucement sur les marchés financiers compte tenu des rendements proposés et des incitations des assureurs qui essaient de réduire leurs engagements vis-à-vis des fonds euros. Par ailleurs, la tendance de baisse du rendement des fonds euros devrait se poursuivre au regard de l’évolution des taux constatés sur les emprunts d’Etat.

L’encours des contrats d’assurance vie et de capitalisation se rapproche de la barre des 1500 milliards d’euros qui devrait être atteinte au mois de mai. Il s’élevait, à la fin du mois d’avril, à 1 492,1 milliards d’euros et a progressé de 5 % sur un an.

Le mois d’avril aura été très épargne avec une double collecte positive tant du côté du Livret A / LDD que du côté de l’assurance-vie ; ces trois produits ont collecté plus de 3 milliards d’euros sur ce mois. Ce score pourrait handicaper la consommation. Les facteurs anxiogènes continuent donc de peser sur la croissance française.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Pourquoi vos placements vous rapportent moins que vous ne le pensez... boursorama.com/actualites/pou… via @Boursorama

LE CERCLE DE L'EPARGNE : Le Mensuel du Cercle de l'Epargne N°38 de juin 201... cercledelepargne.blogspot.com/2017/06/le-men…

Le Mensuel N°38 du Cercle de l’Epargne : juin 2017 philippecrevel.fr/le-mensuel-n34…