La zone accumule des excédents commerciaux et la France maintient son déficit

15/04/2014, classé dans

Selon Eurostat, l’excédent de la zone euro a atteint au mois de février 13,6 milliards d’euros et 4,4 milliards d’euros pour l’Union européenne. Le solde était de  +9,8 mrds en février 2013 pour la zne euro. En février 2014 par rapport à janvier 2014, les exportations corrigées des variations saisonnières se sont accrues de 1,2% et les importations de 0,6%.

Le déficit de l’Union  s’est réduit dans le domaine de l’énergie  (-32,5 mrds d’euros en janvier 2014, contre -34,9 mrds en janvier 2013), tandis que l’excédent pour les machines et véhicules s’est accru (+14,9 mrds contre +14,3 mrds). Les importations de l’UE28 en provenance de la plupart de ses principaux partenaires ont diminué en janvier 2014 par rapport à janvier 2013, à l’exception de celles en provenance de Turquie (+3%) et de Chine (+1%), tandis qu’elles sont restées stables avec l’Inde. Les baisses les plus importantes ont concerné les importations en provenance de Russie (-10%), du Japon (-7%) et du Brésil (-5%). En ce qui concerne les exportations de l’Union, les plus fortes hausses ont été enregistrées pour les exportations vers la Chine (+12%) et le Japon (+8%), et les baisses les plus marquées pour celles à destination du Brésil et de la Russie (-10% chacun) ainsi que de la Turquie (-5%).
Dans ces conditions, l’excédent commercial de l’Union s’est accru avec les États-Unis (+6,6 mrds d’euros en janvier 2014 contre +6,1 mrds en janvier 2013), s’est réduit avec la Turquie (+1,3 mrd contre +1,7 mrd) et est resté stable avec la Suisse
(+5,7 mrds). Le déficit commercial de l’UE28 s’est réduit avec la Chine (-13,6 mrds contre -14,6 mrds) et la Russie (-9,3 mrds contre -10,4 mrds), et est resté stable avec la Norvège (-3,8 mrds).
S’agissant du commerce total des États membres, l’Allemagne (+15,3 mrds d’euros en janvier 2014) a affiché le plus fort excédent, suivie des Pays-Bas (+5,0 mrds), de l’Irlande (+2,4 mrds) et de la République tchèque (+1,6 mrd). Le Royaume-Uni (-9,6 mrds) a accusé le plus large déficit, suivi de la France (-8,2 mrds), de l’Espagne (-2,5 mrds) et de la Grèce (-1,6 mrd).
Cet excédent ne conduira pas à une baisse du taux de change de l’euro…
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Le Coin des Epargnants du 18 novembre 2017 | Lorello lorelloecodata.com/le-coin-des-ep…

L’agenda économique du 18 au 25 novembre 2017 | Lorello lorelloecodata.com/lagenda-econom…

#Arrco #Agirc Bien loin du déchainement médiatique de ces derniers jours, les négociations sur la #retraite des… twitter.com/i/web/status/9… Retweeted by Philippe Crevel