La mémoire courte des producteurs de lait !!!!

14/07/2009, classé dans

La mémoire du laitier est courte

Il y a un an, le baril du pétrole battait tous ses records à plus de 147 dollars. Les prix de toutes les matières premières et des produits agricoles enregistraient des hausses à deux chiffres.

Danone comme les autres fournisseurs de lait et de yaourts augmentaient leurs tarifs sous la huée des associations de consommateurs qui défendaient le panier de la ménagère.

Les organisations agricoles considéraient alors que la politique des quotas les empêchait de tirer tous les profits de la nouvelle donne économique internationale. Le changement des habitudes des consommateurs des pays émergents ouvraient de nouveaux horizons.

Le numéro de mars 2008 de « 60 millions de consommateurs », expliquait ainsi que beurres, yaourts, pâtes, céréales, biscottes, pains de mie, riz mais aussi jambons avaient vu leurs prix s’envoler de 5% à …. 48% entre novembre 2007 et janvier 2008. Sur 1.055 références de produits laitiers et céréaliers comparés, près de la moitié ont augmenté, dont 200 de plus de 10%.

L’ensemble de la filière demandait la dérégulation afin de ne pas être entravé dans leur développement.

Un an plus tard, les prix sont retombés. La récession a eu raison de la spéculation, de la bulle des matières premières.

D’un seul coup, la filière agricole exige le retour du filet de sécurité de la politique agricole commune.

Bien évidemment, nous pourrions nous étonner que plus de 50 ans après sa création, l’Europe soit avant tout une machine à distribuer des subventions agricoles. Année après année, force est de constater que l’Europe consacre plus de la moitié de ses crédits à l’agriculture. Nous aimerions que les mêmes montants soient affectés à la recherche, aux infrastructures, à l’enseignement…

La PAC, par ses barrières tarifaires, pénalise les producteurs agricoles des pays en voie de développement ; ces derniers pour pénétrer notre marché n’ont comme moyens de se spécialiser sur des niches légales ou illégales.

Depuis plus de vingt ans, il est répété qu’il faudrait rééquilibrer les dépenses au sein du budget européen… Nous pouvons toujours espérer que la nouvelle commission qui sera investie au mois de septembre le tente….

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Philippe Manœuvre : « Je suis fasciné par l’arrogance de mauvais garçons des Rolling Stones » lemonde.fr/the-rolling-st…

"It’s the economy stupid !" : voilà comment Angela Merkel s’apprête à être réélue dans un fauteuil | po.st/jGPrI8 via @po_st

Pourquoi les Français préfèrent laisser leur argent sur leur compte courant po.st/Znc9Yv via @LesEchos