Chômage, un bon signe ne fait pas l’été mais peut y aider !

28/07/2009, classé dans

Au mois de juin 2009, la France comptait 18 600 demandeurs d’emploi en moins soit un recul de 0,7 %. Cette baisse est la première depuis un an. Chez les moins de 25 ans, ce recul est de 3,9 %.

Cette diminution trouve ses sources tout à la fois dans la bonne tenue de la consommation de produits manufacturés, +1,4 % au mois de juin et dans les faibles entrées sur le marché du travail avec la proximité de l’été.

Les entreprises ont massivement déstockées depuis plus de six mois et sont, de ce fait, contraintes de remonter le niveau de production pour la rentrée. La légère reprise de l’industrie automobile peut expliquer également cette timide embellie.

Bien évidemment, le chiffre du mois de juin ne peut à lui seul prouver que la crise est terminée. La reprise française reste conditionnée à celle de l’Allemagne où des signes encourageants sont notés.

Il est certain que l’économie mondiale a atteint un pallier ; il reste à savoir si quelle sera la nature de la reprise, forte mais brève ou étale. Par ailleurs, le retour de l’inflation à l’horizon 2011 est toujours évoqué avec des taux de 3 à 5 %.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

En attendant mon papier sur ce sujet Les Stones, U2 : pourquoi les papys du rock cartonnent toujours po.st/5GMcjc via @LesEchos