15,5 millions de retraités en France pour une pension moyenne de 1288 euros

02/05/2014, classé dans
La France compte, selon le rapport  sur les retraites de la DRESS de 2014, 15,5 millions de personnes, vivant en France ou à l’étranger qui bénéficient de pensions endroit direct d’au moins un régime français à la fin de l’année 2012. Avec les droits dérivés, le nombre atteint 16,6 millions.  Chaque année, durant la période 2006 à 2010, le nombre de retraités augmente de 360 000 personnes. Cette croissance est néanmoins ralentie en 2011 et 2012 (avec respectivement 210 000 et 225 000 personnes de plus), en raison principalement de la réforme des retraites de 2010, qui repousse progressivement l’âge légal d’ouverture des droits à partir de juillet 2011.

Le montant des pensions distribuées continue à augmenter du fait d’un effet noria. La pension moyenne tous régimes s’établit à 1 288 euros mensuels en 2012, soit 2,6 % de plus qu’à la fin 2011. Cette hausse provient de la revalorisation légale des pensions appliquée par chaque caisse de retraite et de l’effet de noria, c’est-à-dire du remplacement des retraités les plus âgés, décédés au cours de l’année, par de nouveaux retraités disposant en général de carrières salariales plus favorables. Contrairement à la tendance des années précédentes, l’écart de pension entre les hommes et les femmes s’accroît en 2012 à la suite notamment de la fermeture progressive du dispositif de départ anticipé pour les fonctionnaires parents de 3 enfants ou plus. Il s’agit cependant d’un effet transitoire.

13,3 millions de retraités dépendent de la CNAV. 11,3 millions de retraités sont affiliés à l’ARRCO et 2,7 millions à l’AGIRC. Il y 1,6 million de retraités de la fonction publique et 500 000 de la fonction publique militaire.Il y a 1 million de retraités dépendants de la CNRACL et 1,8 million de l’IRCANTEC ; le premier régime spécial est celui de la SNCF avec 276 000 retraités.

81 % des retraités ont une pension de la CNAV et un retraité sur trois est polypensionné, 39 % des hommes et 25 % des femmes.

4,4 millions de personnes touchent une retraite en droit dérivé et 1,1 million d’entre eux ne touchent aucune pension en droit direct.

En 2012, 628 000 personnes ont touchés pour la première fois leur pension. Ce nombre est en baisse de 7,9 % en 2012. En 2011, la baisse avait été de 12,3 %. Cette diminution est imputable au report de l’âge légal de départ à la retraite.

En 2012, en euros constants, la revalorisation des pensions a été de 0,23 %. Au 1er avril 2012, les pensions avaient été augmentées de 2,1 % quand l’inflation s’est élevée à 1,87 %. Entre 2007 et 2012, les pensions nettes diminuent de 0,15 % en euros constants par an.

En 2012, le montant mensuel moyen de la pension était de 1288 euros contre 1256 euros en 2011. En 2004, ce montant était de 1029 euros. Pour les hommes, le montant de la pension était de 1654 euros contre 951 euros pour les femmes. Pour les retraités de la fonction publique, le montant moyen est de 1985 euros. Pour celui de la fonction publique militaire, ce montant est de 1647 euros. Pour le régime spécial de l’industrie de l’énergie, le montant moyen est de 2 431 euros contre 1887 euros pour celui de la SNCF et de 2 180 pour celui de la RATP. Ces montants moyens peuvent être difficilement être comparés les uns aux autres du fait des structures différentes des métiers. Il y a plus de cadres dans la fonction publique et les salaires sont plus élevés dans l’industrie de l’énergie avec une technicité élevée des postes…

La pension des nouveaux retraités est en moyenne de 1277 euros en augmentation de 2,3 %. Ce montant est de 2 105 euros dans la fonction publique d’Etat.

En 2012, 30 % des personnes ont liquidé un premier droit direct au cours de l’année des 61 ans soit une progression de 16 points par rapport  à 2011. Cette progression s’explique par l’application de la réforme 2010. 62 % des nouveaux retraités de 2012 avaient 61 ans ou moins. 25 % avaient plus de 65 ans. L’âge moyen de liquidation pour la génération de 1940 est de 61,7 ans à la CNAV, de 61,3 ans à la MSA, 58,4 ans à la CNRACL et 58,3 ans pour la fonction publique d’Etat. Pour la génération de 1946 titulaire d’une pension en 2012, l’âge moyen de liquidation est de 61,3 ans à la CNAV, de 60,8 ans pour la MSA, de 58,8 ans pour la CNRACL, de 58,9 ans pour la fonction publique d’Etat.

En 2012, 14 % des retraités ont bénéficié d’une surcote. Pour la fonction publique d’Etat, ce taux est de 35,6 %. Lé décote touche de 3 à 8 % des nouveaux retraités selon les régimes.Pour la fonction publique d’Etat, ce taux est de 16,1 %.

23 % des retraités du régime général ont bénéficié du minimum contributif qui constitue le plancher de versement. Les conditions d’attribution ont été durcies au 1er janvier 2012 ce qui a fait fortement diminué le nombre de bénéficiaires.

En 2012, 2,8 %des retraités de droit direct du régime général cumulent leur pension avec des revenus issuS d’une activité salarié dans le secteur privé soit 336 000 personnes. Dans le régime RSI, le cumul concerne 3 % des retraités anciens artisans soit 19 000 personnes.

563 300 personnes ont en 2012 touché le minimum vieillesse.

lire le rapport de la DRESS

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Pourquoi vos placements vous rapportent moins que vous ne le pensez... boursorama.com/actualites/pou… via @Boursorama

LE CERCLE DE L'EPARGNE : Le Mensuel du Cercle de l'Epargne N°38 de juin 201... cercledelepargne.blogspot.com/2017/06/le-men…

Le Mensuel N°38 du Cercle de l’Epargne : juin 2017 philippecrevel.fr/le-mensuel-n34…