Les entreprises françaises de moins en moins françaises

03/06/2014, classé dans

Les  grandes sociétés cotées en France sont désormais fortement  détenues par des non-résidents, 43 % par des investisseurs étrangers et 50%pour les entreprises du CAC 40. Selon une étude d’OEE-IODS, la part des investisseurs individuels est ainsi passée de 25%en 1995 à 10% en 2013. L’Etat et les administrations publiques possèdent environ 7% des entreprises hexagonales.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone