Inflation nulle au mois d’avril 2014

14/05/2014, classé dans

Au mois d’avril 2014, les prix n’ont pas augmenté. En effet, selon l’INSEE, l’indice des prix à la consommation (IPC) est resté stable après une hausse de 0,4 % en mars 2014. Sur un an,  la progression passe de 0,6 à 0,7 %. Hors tabac, il est également inchangé en avril 2014 et croît de 0,6 % sur un an. Corrigé des variations saisonnières, l’IPC se replie de 0,2 % en avril 2014.

Les prix des produits manufacturés sont globalement stables en avril 2014 (—0,7 % sur un an). Les prix des produits de santé continuent de reculer (—0,5 % en avril 2014 ; —2,3 % sur un an) en lien avec les mesures d’économies décidées dans le cadre de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie, en particulier la réduction des tarifs des médicaments remboursables. Cette baisse est compensée par le rebond saisonnier des prix de l’habillement et chaussures (+0,6 % ; +0,6 % sur un an) avec l’apparition des collections d’été. Ce rebond est plus marqué pour les chaussures de ville (+1,6 % ; +1,4 % sur un an) que pour les vêtements (+0,5 % ; +0,4 % sur un an). Par ailleurs, les prix des autres produits manufacturés sont peu dynamiques. Stables en avril 2014, ils sont inférieurs de 0,6 % à ceux d’avril 2013. En particulier, les baisses des prix des appareils ménagers (—0,9 %; —2,5 % sur un an) et celle des équipements audio-visuels, photographiques et informatiques (—0,7 %; —7,3 % sur un an) ainsi que celle des équipements de téléphone et de télécopie (—1,4 % et —15,3 % sur un an) se poursuivent en avril 2014.

Le prix de l’énergie continuent à reculer.

Glissements annuels des indices de prix à la consommation (IPC) et d’inflation sous-jacente (ISJ)

En avril 2014, l’indicateur d’inflation sous-jacente (ISJ) baisse de 0,2 % et augmente de 0,5 % sur un an (après +0,4 % sur un an en mars 2014).
Compte tenu de ce résultat, le Gouvernement serait en droit de baisser le taux du Livret à 1 % contre 1,25 % actuellement.
Glissements annuels des indices de prix à la consommation (IPC) et d'inflation sous-jacente (ISJ)
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

En attendant mon papier sur ce sujet Les Stones, U2 : pourquoi les papys du rock cartonnent toujours po.st/5GMcjc via @LesEchos