Petit frémissement de la confiance en France

25/02/2015, classé dans

Les Français retrouvent les voies de la confiance. Ainsi, selon l’INSEE, au mois de février,confiance des ménages s’améliore  gagne 2 points et atteint son plus haut niveau depuis mai 2012. Pas d’optimisme excessif car cet indicateur reste nettement en dessous de sa moyenne de longue période. La baisse du cours du pétrole, la dépréciation de l’euro et les annonces de la BCE ont contribué à cette amélioration de la confiance. Le sentiment d’unité nationale qui s’est dégagé des évènements du mois de janvier a pu jouer favorablement en faveur de la confiance.

L’opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée et celle sur leur situation financière personnelle future s’améliorent légèrement (+2 points). Ces deux soldes sont également en dessous de leur moyenne de longue période. De même, davantage de ménages considèrent comme opportun de faire des achats importants (+3 points). Le niveau du solde, le plus élevé depuis octobre 2007, est proche de sa moyenne de longue période. En février, le solde d’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne actuelleest stable, de même que celui concernant leur capacité d’épargne future. Ces deux soldes se maintiennent au-dessus de leur moyenne de long terme.

La proportion de ménages estimant qu’il est opportun d’épargner diminue de nouveau (–2 points). Le solde s’écarte un peu plus de sa moyenne de long terme.

Indicateur synthétique de confiance des ménages

Indicateur synthétique de confiance des ménages

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets