le Fonds souverain de Norvège aime la France

03/04/2014, classé dans

Le fonds souverain norvégien a publié le 4 mars dernier ses résultats pour l’année 2012 qui  a été un bon cru avec une rendement de 13,4 %, soit environ 60 milliards d’euros. Le 31 décembre 2012, le fonds était donc évalué à près de 509 milliards d’euros. La France est le premier pays pour ce fonds avec 6,6 % des actifs  soit plus de 33 milliards d’euros.

Dans l’ensemble, les placements en actions ont rapporté 18 %, les obligations 7 %, et les placements immobiliers 6%. L’année 2012 représente ainsi la deuxième meilleure année du fonds. A la fin 2012, 61,2 % du fonds étaient placés en actions, 38,1 % en obligations et 0,7 % en placements immobiliers.

A la fin de l’année 2012, 48 % du fonds étaient investis en Europe, ce qui représente une baisse par rapport à l’année précédente (53 %), le fonds ayant en contrepartie augmenté ses investissements dans les marchés émergents. Une nouvelle stratégie du fonds a été, en effet,  adoptée par le livre blanc 2012 qui envisage plus d’investissements dans les pays émergents. C’est ce que reflète d’ailleurs une tendance générale observée chez les grands investisseurs internationaux.Les investissements immobiliers font également partie d’une nouvelle stratégie depuis 2011, et la France est devenue le premier pays pour de tels investissements. En effet, un tiers des investissements immobiliers sont placés en France. 21,5 milliards d’euros d’actions et 12,2 milliards d’euros d’obligations étaient placés en France à la fin de l’année 2012, ce qui fait de la France le quatrième récepteur d’investissements, avec au total 6,6 % du portefeuille. Le fonds est actionnaire  de nombreuses grandes  sociétés françaises, dont Sanofi – neuvième plus grand portefeuille du fonds. Le fonds possède 2,36 % des actions de l’entreprise, ce qui représente un investissement d’environ 2, 187 milliards d’euros (chiffres au 31 décembre 2012). Total (env. 1,94 milliards d’euros), BNP Paribas (env. 1,07 milliards d’euros), AXA (env. 758 millions d’euros), Danone (env. 717 millions d’euros), Schneider Electric (env. 706 millions d’euros), L’Oréal (env. 636 millions d’euros), GDF Suez (env. 635 millions d’euros) et Pernod-Ricard  (env. 631 millions d’euros) font également l’objet d’autres investissements du fonds.

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Derniers tweets

Pourquoi vos placements vous rapportent moins que vous ne le pensez... boursorama.com/actualites/pou… via @Boursorama

LE CERCLE DE L'EPARGNE : Le Mensuel du Cercle de l'Epargne N°38 de juin 201... cercledelepargne.blogspot.com/2017/06/le-men…

Le Mensuel N°38 du Cercle de l’Epargne : juin 2017 philippecrevel.fr/le-mensuel-n34…